Le support par temps de crise

Soutien et planification en ce temps d’incertitude

Au cours de ces dernières semaines, le chaos s’est étendu au niveau mondial et le Championnat du monde MotoGP n’en a pas été épargné. La première course de MotoGP de cette saison a bien eu lieu, mais les courses suivantes, prévues en Thaïlande, aux USA et en Argentine ont été ajournées. En ce moment, le prochain repère est la compétition à Jerez. Pour Tom Lüthi aussi, c’est une période pleine d’incertitudes dans laquelle soutien et structure revêtent d’autant plus d’importance.

Tom Lüthi: « Lors de nos essais au Qatar, personne ne se doutait de l’ampleur de la crise. On a bien senti de l’incertitude lorsque la course MotoGP a été annulée, et l’ambiance était bizarre. Mais une fois de retour en Suisse, les informations concernant l’annulation de courses arrivaient à un rythme soutenu, je me suis vraiment rendu compte de la situation. À peine deux semaines auparavant, nous avions hâte de voir arriver le début de la saison et nous étions plus que prêts pour attaquer le Championnat du monde. Mais tout a été chamboulé, nous ne pouvions pas nous imaginer comment la situation évoluerait… et là, j’ai vraiment ressenti un grand vide. Le focus et la joie anticipée s’étaient envolés et je n’avais plus rien qui me permettait de garder le cap. Dans ces moments, précisément, la présence de mes entraineurs, mes coaches et les membres de mon équipe était très importante pour moi. Ils m’ont aidé à retrouver le bon chemin et de combler le temps jusqu’à ce que nous sachions à peu près comment continuer. En collaboration avec mon entraineur, j’ai établi assez rapidement une nouvelle planification. Ainsi, pour le moment, mon entrainement continue comme si nous étions dans une trêve hivernale prolongée. Mais personne ne sait vraiment comment se déroulera la suite. On est tous en proie à la même impuissance. Et c’est pour cette raison précisément, en sachant que chacun se débat dans sa situation propre, je suis profondément reconnaissant que tous mes partenaires et sponsors ainsi que mon équipe m’encouragent et me soutiennent à 100 %.

Ces prochaines semaines, nous nous concentrerons avant tout sur la constitution de ressources suffisantes pour pouvoir affronter de manière efficace le redémarrage des courses. Car si le MotoGP applique la totalité du programme selon la planification initiale, la période après l’été pourra être considérée comme un deuxième départ de saison et sera extrêmement intense et fatigante. Nous y serons préparés et l’assumerons bien volontiers si pour autant le quotidien des compétitions ressemble à ce qu’il aurait dû être.

Je souhaite à mes partenaires, sponsors et fans tout ce qui peut leur arriver de mieux dans cette période difficile – et restez en bonne santé !

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données