Comment économiser de l’essence

L’essence et le diesel sont chers comme ils ne l’ont jamais été auparavant. Un mode de conduite économique peut se répercuter fortement sur votre portemonnaie. Nos experts vous disent comment économiser de l’essence.

Comparer les prix en temps réel

Dans une même ville, les prix par litre de carburant peuvent varier parfois considérablement. De petits détours aux pompes à essence moins chères sont justifiés, mais évitez de faire des trajets trop longs. Un détour de cinq kilomètres, avec un réservoir vide, n’est rentable qu’avec une différence d’au moins 2 centimes par litre de carburant.

Le bon moment pour faire le plein

Se diriger spontanément vers la station-essence la plus proche lorsque le voyant rouge s’allume peut s’avérer coûteux. Faire son plein le matin, aux heures d’affluence, revient le plus cher. Les prix des carburants baissent en général dès l’après-midi. C’est au soir – généralement entre 18 et 20 heures – que le moment est propice pour faire le plein.

Vitesse constante et adaptée

Comment économiser du carburant tout en roulant à plein régime ? Notre conseil : gardez une vitesse la plus constante possible et évitez de rouler trop vite. Surtout qu’à une vitesse plus élevée, à partir de 80 km/h environ, la résistance au vent se répercute nettement sur la consommation. Il est donc recommandé de réduire quelque peu sa vitesse sur les routes de campagne et les autoroutes. En général, il est préférable d’accélérer plus rapidement et de garder ensuite sa vitesse de croisière aussi longtemps que possible. Les véhicules équipés d’un régulateur de vitesse permettent une conduite régulière sur les autoroutes et les routes planes. Ce faisant, il est préférable de réduire la vitesse au profit de la sécurité routière et du coût du carburant.

Réduire le poids

Désencombrer régulièrement le coffre et démonter les galeries de toit inutilisées s'avèrent être des stratégies payantes. Une réduction de poids est particulièrement avantageuse pour les petits véhicules plus légers.

Vérifier la pression des pneus

Un manque d’air dans les pneus n'exerce non seulement un effet pénalisant sur la maniabilité du véhicule et la distance de freinage, mais augmente aussi considérablement la consommation de carburant. Avec 0,5 bar de moins par rapport aux recommandations du constructeur, la consommation de carburant augmente d’environ cinq pourcent. Il est donc utile de contrôler la pression des pneus une fois sur deux à la station-essence - ou au moins une fois par mois.

Ne pas négliger l'entretien du moteur

C’est avec le choix de l’huile moteur que commence l’impact sur la consommation : l'huile moteur anti-usure offre un potentiel d'économie de deux à six pour cent, selon les conditions d'utilisation. Il est également recommandé d’examiner régulièrement le filtre à air. S’il est bouché, le moteur travaille plus difficilement, ce qui entraîne parfois une augmentation de la consommation de carburant. Un professionnel contrôlera ou échangera le filtre en quelques minutes – avec parfois un grand impact d’économie.

Texte mid/jub / Image zVg

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données