L’éclair branché

Essai Opel Grandland X Hybrid4

Opel ne plaisante plus : d’ici 2024, chacun des modèles devra être disponible en version électrique aussi. Le SUV Grandland X n’échappe pas à cette offensive « électrisante » du constructeur de Rüsselsheim. Le véhicule hybride rechargeable, le premier de toute l’histoire de la marque au logo éclair, est clairement le fer de lance de la gamme Grandland. Non sans raison.

La combinaison du moteur à essence de 1,6 litre et de deux moteurs électriques (l’un à l’avant, l’autre à l’arrière) produit une puissance de 300 CV. Opel a signalé rapidement qu’en termes de performance, les propriétaires de ses hybrides ne devront renoncer à rien. Si au tout début, en mode hybride automatique, la Grandland X se montre quelque peu lourdaude, lorsque l’on choisit l’option « sport », l’un des quatre modes de conduite – elle assure ! Au point d’oublier complètement que l’on fait avancer (dû à la transmission intégrale) 1'875 kg de poids à vide.

Idéal pour les pendulaires

La Grandland X Hybrid s’adresse principalement aux pendulaires qui parcourent leur trajet quotidien en mode tout électrique et n’effectuent que rarement de longs trajets. De cette manière, on obtient une consommation de moins de 2 litres aux 100 km. Comme dans presque tous les véhicules hybrides rechargeables, la batterie de la Grandland X peut se recharger également grâce au moteur à combustion. Si brancher la voiture vous paraît fastidieux ou si vous n’avez tout simplement pas de prise à votre disposition, il faudra vous attendre à une consommation moyenne de 6 litres ou plus.

Avec une prise de courant d’utilisation courante, il vous faudra près de 8 heures pour recharger la batterie complètement. Au moyen du boitier optionnel Wallbox 7,4 kW d’Opel et aux stations officielles de ravitaillement, une recharge complète serait possible en moins de 2 heures. De toute façon, la batterie ne se vide jamais complètement. Opel promet qu’il y aura toujours assez d’énergie pour sortir le 4x4 d’un coup d’accélérateur d’un tas de neige ou de boue.

Sobre, mais pratique

Dans l’habitacle de son SUV haut de gamme, Opel reste fidèle à lui-même. L’intérieur est très sobre et presque à l’opposé des tout nouveaux cockpits 3D etc. En revanche, Opel mise tout sur l’aspect pratique. Le constructeur de Rüsselsheim accorde une importance toute particulière au confort des sièges grâce aux fauteuils optionnels issus de la campagne « Gesunder Rücken » (dos en bonne santé). Compte tenu de la taille du SUV, le coffre de 390 litres est plutôt restreint, en raison notamment de la batterie qui se trouve sous les sièges arrière. 

BILAN

En termes de technologie et de qualité, Opel défie avec sa Grandland X Hybrid les marques haut de gamme de son propre pays. L’hybride rechargeable ne s’expose plus aux critiques concernant les attributs mal-aimés des véhicules Opel des années précédentes. C’est dû à son aspect extérieur soigné d’une part et à ses caractéristiques de conduite d’autre part – en passant par le silence du moteur jusqu’à la performance du système de 300 CV. Les ambitions du constructeur par rapport à son avancement technique se reflètent par contre aussi dans la liste des prix. C’est en effet déconcertant de constater que la recharge sans fil du smartphone ou les pare-soleil arrière ont un surcoût dans la version haut de gamme. Mais dans l’ensemble, la Grandland X Hybrid est une voiture pratique pour un usage quotidien qui – si elle est utilisée à bon escient – contribue à préserver l’environnement.

Texte: Matthias Hafen

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données