5G – la clé de notre mobilité du futur

12.04.2021

Notre mobilité du futur se trouve face à de gros défis. La croissance de la population et de l’économie fera augmenter le volume du trafic. En raison de la topographie de notre pays, l’infrastructure de transport ne peut pas être développée à volonté. Pour optimiser l’exploitation de notre infrastructure de transport, il nous faut des solutions digitales. Et pour garantir la capacité des données nécessaires à cette fin, nous ne pourrons pas nous passer de la 5G.

Nous sommes tous de plus en plus mobiles. Parallèlement, lors de nos déplacements physiques, nous augmentons l’utilisation de la digitalisation. Que ce soit au travail ou dans nos loisirs, notre besoin en mobilité individuelle et communication digitale croît fortement. Nous envoyons et téléchargeons de plus en plus de données. À l’heure actuelle, le volume des données transmis par nos réseaux de télécommunications double tous les 18 mois.

De plus en plus chargés, notre infrastructure de transport et notre réseau de données atteignent leur limite. Dans ce domaine, la technologie 5G peut rendre de précieux services. Elle peut éviter l’encombrement des données et garantir un réseau mobile performant. Cela constitue une base importante pour assurer, à l’avenir, notre mobilité individuelle. De plus, la 5G est l’une des conditions nécessaires à l’innovation, aussi dans le domaine de la mobilité. La nouvelle technologie mobile ouvre, ici tout particulièrement, de nombreuses possibilités, par exemple pour une meilleure utilisation de l’infrastructure existante. Grâce à la transmission des données en temps réel entre senseurs, véhicules et infrastructures, les goulets d’étranglement des capacités peuvent être identifiés à tout moment et, par conséquent, les encombrements peuvent être évités. De cette manière, le flux du trafic peut être optimisé, ce qui conduit à une réduction des émissions de CO₂ . En outre, avec la 5G, centres-villes et quartiers peuvent être désengorgés par un système intelligent et interconnecté de gestion du stationnement qui diminue fortement le trafic de recherche de parking. Dans le domaine de la sécurité routière également, la 5G peut livrer des résultats probants. Des assistants de conduite interconnectés peuvent avertir les conducteurs en temps réel des dangers émanant de routes glissantes, de la présence d’objets sur la chaussée, d’accidents, d’encombrements etc. – et sauver des vies.

Aujourd’hui déjà, la Confédération a pris des mesures concernant des projets de mobilité 5G. L’Office fédéral des routes OFROU, par exemple, a créé un groupe de travail ayant pour but de tester des projets pilote de mobilité 5G dans un contexte réel. L’ACS se réjouit fortement de cette initiative qui jettera les bases pour une utilisation future généralisée de la 5G pour notre mobilité individuelle. En outre, une aide à l’exécution pour cantons et communes est en discussion. Elle permettra le déploiement du réseau 5G par des antennes adaptives.

Malheureusement, une partie de la population fait encore preuve de scepticisme à l’égard de la technologie 5G. Nombreuses sont les personnes qui craignent une radiation plus élevée par la 5G. C’est le contraire qui est vrai. Les installations 5G émettent moins de rayonnement et parallèlement, consomment moins d’énergie. Pour cette raison, il est judicieux de miser sur des installations de technologie 5G modernes et efficaces. En même temps, il est important d’informer la population des avantages de cette technologie et de lui montrer que les craintes ne sont pas fondées. 

Dans une publication récente détaillée, l’Office fédéral de l’environnement a démontré que grâce à la capacité de la technologie des antennes adaptatives à concentrer le rayonnement sur l’endroit où se trouve le téléphone mobile connecté, l’exposition au rayonnement à proximité de celui-ci est en moyenne plus faible qu’avec des antennes conventionnelles. Cet état de fait a été confirmé par Madame la Conseillère fédérale Sommaruga à la séance de la commission de transport du Conseil national du 23 mars 2021. L’OMS ainsi que la grande majorité des scientifiques sérieux et reconnus confirment que la 5G est sans danger. De plus, pour la 5G, les mêmes valeurs limite que pour la 4G s’appliquent, et pour les nouvelles antennes 5G ainsi que pour la mise à niveau des antennes existantes, la même base juridique est en vigueur.

La pétition en ligne « Chance 5G » souhaite sensibiliser la population à ce sujet et lui démontrer l’importance de la technologie 5G pour la desserte en téléphonie mobile future de notre pays. En sa qualité d’association de transport, l’ACS soutient cette pétition et s’engage en faveur de la promotion de la 5G, car pour garantir notre mobilité du futur, la technologie 5G est indispensable.

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données