En avant vers le passé

Essai Range Rover Evoque P300e

Si vous disposez de 14 réglages électriques des sièges avant et si, sur la liste des options, l’habitacle est équipé d’une ionisation de l’air, vous êtes dans la classe « business » de l’automobile. Dans le cas présent, il s’agit de la Range Rover Evoque. Totalement dans l’air du temps, les Britanniques proposent désormais l’Evoque aussi en version hybride rechargeable, alors qu’auparavant, elle n’existait qu’en version semi-hybride.

Avec son Evoque hybride rechargeable, Range Rover transporte le bon vieux temps dans le futur. Le moteur, appelé P300e, semble être un six-cylindre d’un temps révolu. Ce calme du moteur, cet impressionnant déploiement de puissance… et pourtant, sous le capot ronronne un moteur de trois cylindres seulement. Vous avez lu juste: trois cylindres !

Accélération honorable

La corrélation harmonieuse provient du moteur à essence 1,5 litre de 200 CV et du moteur électrique de 109 CV intégré dans l’essieu arrière. La propulsion électrique tire son énergie d’une batterie lithium-ion d’une capacité de 15 kWh, placée sous les sièges arrière. Cette puissance conjuguée du moteur à combustion et du moteur électrique confère au SUV britannique à transmission intégrale des performances d’accélération respectables : départ arrêté, il arrive à 100 km/h en 6,4 secondes. En mode électrique pur, l’Evoque peut atteindre une vitesse maximale de 135 km/h. En raison de son poids à vide de plus de deux tonnes, vous n’aurez pas de sensations sportives – mais ressentirez une certaine sublimité.

Boîte de vitesses appropriée

Le concept « plug-in » de l’Evoque est cohérent et parfaitement adapté à ce véhicule massif, mais néanmoins élégant. La nouvelle transmission automatique à huit rapports, opérant de manière douce et soyeuse, convient aux caractéristiques de performance du moteur trois cylindres. Une telle prouesse mérite d’être mentionnée ! Ne vous laissez pas berner par la consommation annoncée de 2 litres seulement aux 100 km (indications usine). Lors de notre essai dans des conditions du quotidien, nous avons consommé 8,7 litres, en spécifiant cependant que nous avons rechargé la batterie de temps à autre durant le trajet (mode économie), afin de pouvoir rouler en ville en mode purement électrique (mode EV).

L’habitacle de la Range Rover Evoque est noble, comme nous en avons l’habitude avec cette marque. Immédiatement, le regard est capté par les écrans surdimensionnés de la console centrale qui permettent d’effectuer la plupart des réglages. La finesse des composants et des matériaux est de grande qualité et certainement co-responsable du prix total d’environ CHF 90'000.- du véhicule.

BILAN

Avec l’hybride rechargeable, Range Rover élargit la palette des moteurs de l’Evoque d’un facteur indispensable – et de surplus en association avec une transmission intégrale. Le "pack" complet est cohérent et à tous les niveaux, le SUV britannique compact a belle allure. Avec un poids à vide de presque 2,2 tonnes, les conductrices et conducteurs sont mis au défi de recharger le véhicule régulièrement – pour bénéficier de l’avantage écologique !

Texte: Matthias Hafen

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données