Véhicule électrique doué pour le quotidien

Essai Ford Mustang Mach-E

Depuis 57 ans, la Ford Mustang enthousiasme la communauté de ses fans. Cette « Pony Car », dotée d’un moteur V8 des années 60, représente la liberté et l’aventure. Désormais, cette icône est prête pour un avenir électrifié : avec la Mustang Mach-E, un SUV crossover à 5 portes, les constructeurs de Cologne présentent une variante à propulsion purement électrique. L’ACS a pu la tester dans les conditions du quotidien.

Le slogan de la marque « Prêt pour demain » met le focus sur l’avenir de l’entreprise. En 1914 déjà, Ford disposait de la Detroit Electric Model 47 - la voiture de Clara Ford. Aujourd’hui, la Mustang Mach-E est sensée faire le lien avec cette tradition.

La nouvelle Mustang électrique est imposante, et la calandre de la « Pony » est aussi originale que le véhicule tout entier. En achetant la vedette de la gamme Ford, les clients auront plusieurs options pour s’assurer une calandre « bien à soi » et se distinguer ainsi du commun des automobilistes. Cette marque de fabrique se prolonge sur le capot aux formes plutôt masculines et s’associe à la partie arrière du véhicule, très typée, ainsi qu’aux feux arrière en trois parties de la Ford Mach-E.

Beaucoup d’espace, bonnes finitions

L’habitacle de la « Pony » est doté d’une finition de grande qualité. Sièges confortables, cuir exquis, nulle trace de plastique rigide. Il y a de l’espace, les genoux sont à l’aise. Un écran tactile de 15,5 pouces et 39 cm en diagonal trône au milieu du tableau de bord. On y trouve toutes les informations et fonctions importantes dont le conducteur a besoin. À part cela, le tableau de bord est bien agencé, peut-être un peu spartiate – ou justement concentré sur l’essentiel. Le petit écran derrière le volant n’interfère pas avec l’écran central géant. En revanche, sur la liste des options, on cherche en vain l’affichage tête haute.

Le plateau du chargeur à induction pour téléphones mobiles, capable d’accueillir même des téléphones de grande taille, est pratique. Derrière le volant se trouve une petite caméra qui enregistre si, en conduisant, l’automobiliste ne pose pas ses mains sur le volant. Les oreilles bénéficient d’un système audio de Bang & Olufsen (optionnel) très puissant. Livré sur demande, le toit panoramique dispose d’une particularité : grâce à un revêtement spécial de la vitre, il protège des rayons infrarouges et ultraviolets. Dans ce véhicule électrique, l’habitacle serait ainsi plus frais en été et plus chaud en hiver. Les portières arrière ne s’ouvrent que par le toucher, les portières avant disposent encore d’une petite poignée.

Particulièrement plaisant : le coffre de 100 litres à l’avant, avec beaucoup de place pour des bagages à main. Il est doté d’une soupape de vidange à eau (tout comme la méga-box de la Ford Puma d’ailleurs), ce qui facilite le nettoyage. Le coffre est donc parfaitement adapté pour stocker le linge sale après la course à pied, ou pour transporter le pique-nique familial. Cet espace de stockage, superflu au demeurant, peut ainsi être utilisé à bon escient. Le coffre entier est spacieux et permet une charge entre 402 et 1'420 litres.

Véritable plaisir de conduite

La Ford Mach-E avec ses 351 CV et 580 Nm, testée par nos soins, procure un véritable plaisir de conduite. Une petite pression sur l’accélérateur… et on passe de 0 à 100 km/h en 5,8 secondes. Le véhicule électrique possède un Dual Motor, un accu « Extended Range » (88 kWh) et la transmission intégrale. Lors des essais, la vitesse de pointe était de 180 km/h, le moteur du Mach-E est ensuite bridé. Les batteries sont placées respectivement entre les deux essieux sur le plancher du véhicule et contribuent à abaisser le centre de gravité du véhicule. Pour la Mach-E, doubler est un jeu d’enfant.

Qu’en est-il de l’autonomie ? Le client a deux options pour les batteries – traction arrière ou transmission intégrale – et différents niveaux de performance. La batterie standard est composée de 288 cellules lithium-ion et dispose d’une capacité de stockage de 75 kWh, ce qui suffit pour une autonomie WLTP pouvant aller jusqu’à 440 km. La batterie optionnelle « Extended Range » avec 99 kWh et 376 cellules permet une autonomie encore plus grande. Selon le constructeur, le modèle à traction arrière, avec une batterie chargée à bloc selon cycle WLTP, peut effectuer jusqu’à 610 km avant qu’une nouvelle charge ne devienne nécessaire.

Charge rapide via l’application

La charge de la "Pony électrique" a été effectué à la station de charge rapide (150 kWh) de GOFAST sur l’aire de Würenlos, sur l’autoroute A1. Nous avons utilisé l’application de swisscharge et activé la charge, une fois la station de charge choisie, au moyen d’un balayage sur l’écran tactile. Dans notre cas, la station de charge fournissait en moyenne 96 kWh seulement. En 32 minutes, nous avons chargé 51,23 kWh et généré une autonomie supplémentaire de 280 km. On nous a facturé CHF 23,05, ce qui monte à CHF 8,23 le prix pour 100 km. Un moteur à combustion avec une consommation de 8 l/100 km nous aurait coûté (prix du litre d’essence de CHF 1,60) environ 50 % de plus.

Le prix de base de la nouvelle Ford Mustang Mach-E avec propulsion arrière est de CHF 49'560.-. Notre voiture test, équipée de la transmission intégrale, dotée d’une autonomie WLTP de 540 km et comptabilisant 5,1 secondes pour atteindre les 100 km/h en départ arrêté, est vendue à CHF 71'000.-. Un peu plus chère : la version GT, lancée à la fin de cette année, qui n’aura besoin que de 3,7 secondes pour effectuer le sprint classique de 0 à 100 km/h.

BILAN

La Mustang Mach-E a beaucoup de qualités et a été distinguée à plusieurs reprises. Aux USA, après un test de 3 semaines, elle a été nommée « Voiture électrique de l’année 2021 ». Elle a déclassé dix concurrentes, dont trois modèles de Tesla. Pour nous, la Mustang Mach-E est un véhicule électrique au prix intéressant, avec beaucoup d’espace et une bonne autonomie.

Texte: Markus Rutishauser et Mike Neumann / Photos: Markus Rutishauser

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données