Branchez le vaisseau amiral !

Test auto: Škoda Superb iV

Depuis le début de l’année 2020, Skoda commercialise la première voiture Plug-in-hybride de son histoire d’entreprise, la Superb iV qui marque le début d’une offensive électrique. Cette année encore, la star des ventes, l’Octavia, devra rouler, elle aussi, avec une assistance électrique.

En Suisse, la Skoda Superb iV est disponible en version break uniquement. À l’œil nu, elle se distingue à peine de ses sœurs disposant d’un moteur à combustion. La prise de courant est placée très discrètement dans la grille de radiateur, retravaillée à cet effet. Dans sa version hybride aussi, la Superb est exactement ce dont elle a l’air : un génie d’espace. Espace pour les jambes de la deuxième rangée de sièges, espace également pour le coffre qui, bien que réduit de 150 litres à cause de la batterie, dispose toujours d’un volume de 1'800 litres – donc d’un espace très généreux. 

Propreté dans la circulation urbaine

Longue de 4,86 m, la Superb est une invitation aux voyages de longue durée. En ville cependant, elle est un modèle de propreté, car grâce à son mode hybride rechargeable, elle roule à l’électricité. La première hybride du constructeur tchèque convainc tout particulièrement par le silence de son moteur. Ce n’est qu’en pleine accélération qu’on constate que sous le capot, il y a un moteur TSI à essence de 1,4 l développant 156 CV seulement. On peut le booster en mode sport et déclencher, par simple pression sur un bouton, la pleine puissance du système (y compris le support du moteur électrique) de 218 CV. Il faut s’habituer aux freins, car en mode normal, il faut appuyer fortement sur la pédale pour ralentir la voiture avec effet immédiat. En revanche, si l’on active le système de récupération d'énergie cinétique au freinage, la voiture ralentit sensiblement aussitôt qu’on retire son pied de l’accélérateur.

L’équipement de série ne propose pas autant de systèmes d’assistance qu’on est en droit d’attendre : l’alerte de franchissement involontaire de ligne, l’assistant de changement de voie, la caméra de recul et système de démarrage sans clé, par exemple, sont installés moyennant un supplément.

BILAN

Avec la Superb iV, Skoda colle davantage encore à son slogan «  simply clever  ». En mode électrique, l’hybride rechargeable dispose d’une autonomie allant jusqu’à 56 km et remplit de ce fait de nombreux critères (consommation, autonomie, zéro émission). Cependant, le break est judicieux uniquement si l’on peut le connecter régulièrement au réseau électrique. Dans ce cas, Skoda indique une consommation mixte de 1.9 l. Testée dans des conditions quotidiennes, la voiture consommait en moyenne 4,5 l / 100 km.   Quand la batterie était rechargée par le moteur à essence, la consommation atteignait 6,5 l. Avec un prix de base d’un peu moins de CHF 50'000.-, la Superb iV est un modèle intéressant de la gamme Superb. 

Auteur: Matthias Hafen

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données