Perspective d'avenir

Toyota lance l’offensive électrique

Dès 2035, en Europe de l’Ouest, Toyota aussi ne proposera plus que des véhicules sans émissions. Akio Toyoda, président et CEO de Toyota Motor Corporation précise : « Dans la lutte contre le changement climatique, nous devons réduire les émissions de CO 2 aussi largement et aussi vite que possible ». Pour ce faire, les Japonais misent, outre les moteurs électriques à batterie, aussi sur la pile à combustible.

Jusqu’en 2030, Toyota prévoit de commercialiser 30 voitures électriques à l’échelle mondiale, en débutant par le SUV électrique «bZ4X», développé en collaboration avec Subaru et livré cette année déjà en Europe. Ce véhicule représentera le lancement d'une famille complète de modèles entièrement électriques. Un SUV de moyenne taille avec trois rangées de sièges et un petit crossover complèteront la série bZ. Ce dernier est censé se contenter d’une consommation électrique de 12,5 kWh seulement sur 100 kilomètres.

Lexus entièrement électrique à partir de 2030

Avec l’introduction des nouvelles voitures électriques, comprenant également une voiture de sport Lexus et un modèle de véhicule électrique ultra-compact, Toyota vise à faire passer les ventes mondiales de véhicules tout électriques à 3,5 millions d'unités. En 2035 au plus tard, seules des voitures de tourisme sans émissions devront être vendues en Europe de l’Ouest – à condition toutefois qu’il existera une infrastructure adéquate pour recharger les voitures électriques et ravitailler des modèles fonctionnant à l'hydrogène. En 2030 déjà, Lexus sera un prestataire de voitures entièrement électriques en Europe, mais aussi en Chine et en Amérique du Nord. Cinq ans plus tard, Lexus vise une position à l’échelle mondiale.

Ce site internet utilise des cookies. En utilisant ce site internet, vous consentez à l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données